Musée d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de l'Ain et du Haut-Jura

Installé à Nantua, dans une ancienne prison, le musée départemental d'Histoire de la résistance et de la déportation de l'Ain et du Haut-Jura retrace la vie des populations sous l'occupation allemande pendant la Seconde Guerre Mondiale. Un hommage poignant à tous ceux qui ont œuvré à cette époque pour la liberté.

Exposition au musée de la résistance et de la déportation de Nantua : Véhicule ancien de la 1ere guerre mondiale au musée de la résistance et de la Déportation de Nantua

Le département de l'Ain et plus particulièrement le Bugey a été largement marqué par la Seconde Guerre Mondiale, principalement pendant l'occupation, de part sa proximité avec la ligne de démarcation.

La Résistance s'y est mise en place aux côtés de Jean Moulin et du Général Delestraint et le Maquis de l'Ain a vu le jour... Ces histoires, récits, anecdotes font partie de la mémoire collective du département et un musée y est consacré, dédié à tous ceux qui se sont élevés contre l'occupation nazie. Le cadre est austère... une ancienne prison... des barreaux aux fenêtres, le décor est planté. Le Musée départemental d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de l'Ain et du Haut-Jura, à Nantua, raconte au travers des diverses expositions ce qu'était la vie quotidienne sous l'occupation et donne un éclairage sur l'organisation de la Résistance et les maquisards.

Au travers de diverses salles, le visiteur se plonge dans la période troublée des années 40 : la marche vers la guerre, l'organisation administrative sous l'occupation (Régime de Vichy...), la résistance civile ou militaire (presse clandestine, sabotages, tracts, missions...), la répression (Gestapo, miliciens, dénonciations, camps...), les représailles, la déportation (lettres, vêtements, photos ou objets rapportés des camps...) et enfin la Libération. Un lieu de mémoire incontournable...

Informations pratiques pour votre visite du musée de la résistance et de la déportation de Nantua.