Voltaire, l'accélérateur de Ferney

Le Pays de Gex, terre frontalière s'il en est, caractérisée par son esprit d'ouverture, a toujours su attirer les beaux esprits. Ce qui continue aujourd'hui, avec le CERN et les organisations internationales de Genève, a commencé il y a de cela 2 siècles, avec l'installation de Voltaire à Ferney.

A son retour de Prusse, Voltaire, indésirable à Paris, cherchait une retraite sûre, à proximité de la Suisse, pour mettre en pratique les idées des Lumières en matière d'urbanisme et d'agriculture.

Buste en bronze de Voltaire

Les 20 années où il demeura à Ferney, lui furent fécondes, comme elles le furent pour Ferney qui de hameau devint une ville. De 1758 à 1778, Voltaire développa à Ferney le modèle d'une cité idéale. Il fit construire une centaine de maisons, une église, une fontaine. Il fit assécher les marais, créa des foires et des marchés, prêta de l'argent aux communes voisines et subvint à l'alimentation des habitants pendant la famine de 1771. Son château devint le passage obligé de l'élite intellectuelle européenne, château qu'il agrandit en 1765 afin de pouvoir accueillir tous les visiteurs.

 

Revivez ces riches heures du siècle des Lumières en visitant le château de Voltaire pour rencontrer le dramaturge et le philosophe engagé. En parcourant la ville, vous pourrez aussi mesurer l'impact de sa présence en contemplant des bâtiments pour lesquels il a œuvré : l'église Notre-Dame-de-l'Assomption, une fontaine bâtie en 1628 et quelques maisons inscrites à l'inventaire complémentaire des monuments historiques.