Menu
De l’intensité des paysages du Bugey aux saveurs exquises des tables bressanes, en passant par la somptuosité du Monastère royal de Brou ou encore la découverte de l’écosystème singulier de la Dombes, l’Ain recèle d’instants intenses dont on se souvient bien après son départ.
Faites vos choix, nous saurons vous guider ensuite.
#JeSuis
#JAimePlutot
#MonBudget
#Quand
Je valide mes choix
J'y vais !

Les étangs de la Dombes

Un patrimoine naturel unique en France.
Etangs de la Dombes : vue aérienne

La Dombes reste un territoire discret.

L’avez-vous traversé en quittant Lyon ?

Rien ne laisse apparaître l’étendue et surtout la quantité d’étangs qui en font l’une des plus grandes zones d’eau douce de France et d’Europe.
Dans une alternance de prairies, d’espaces boisés et de terres agricoles, le paysage laisse pourtant entrevoir quelques étangs lumineux peuplés d’oiseaux. En réalité, la Dombes en compte plus d’un millier. Le premier témoignage de la présence des étangs remonte au XIIIe. Deux siècles plus tard, ils étaient considérés “d’intérêt public’’ et il suffisait d’être propriétaire d’un point bas pour construire un étang. Le bon ordonnancement d’un système d’élevage lucratif se régla au fil du temps, instituant les droits et devoirs respectifs des usagers de l’eau et du sol. Pendant longtemps, la pêche d’étang fut une source importante de revenus.

ESCAPADES

Culinaires à partager...

Espace recettes Saveurs de l'Ain®

LA CARPE : emblème de la Dombes

Présente dans les étangs dombistes depuis l’origine, la carpe représente environ 60 % de la production en étang. 2 ou  3 années sont nécessaires pour que la carpe atteigne 1,5 kg, taille à laquelle la saveur de sa chair est parfaite. Avec seulement 1,1 % de matières grasses, elle est l’un des poissons les plus…

+ d'infos sur les Poissons de Dombes©

LA PÊCHE ARTISANALE

Un rituel ancestral

L’entraide & la convivialité caractérisent la coutume séculaire de la pêche d’étang.

La pêche traditionnelle est spectaculaire et suit le même rituel depuis des siècles.

Après le vidage de l’étang en amont, l’opération consiste, au petit matin, à rassembler le poisson à l’aide d’un filet tiré par les hommes. Celui-ci est ensuite rapidement trié, pesé, puis évacué par les poissonniers en véhicule-vivier.

Peu profonds, les étangs sont alimentés grâce à un réseau de fossés récupérant les eaux de pluie.

Chaque année, les étangs sont alevinés, vidés puis pêchés à l’automne suivant. Tous les 4 ou 5 ans en moyenne, ils sont pêchés au printemps et laissés à sec, en général un été pour être cultivés en céréales.

Les dates des pêches d'étangs

LES ÉTANGS

LES OISEAUX

Terre d’accueil des grandes migrations !

La Dombes est le paradis des oiseaux !

Au premier coup d’oeil, le visiteur sait qu’il met les pieds dans la Dombes. Il lui suffit de lever les yeux pour remarquer les allées et venues d’oiseaux au-dessus des étangs ou des prairies. Migrateurs, sédentaires, peu importe.

Choisissez votre observatoire

130 espèces s’abritent dans les étangs de la Dombes...

Rousserolles, sarcelles et milouins, linotte mélodieuse, grive musicienne, sans oublier la cigogne et son vol planant caractéristique.

Certaines ont disparu. De nouvelles, indésirables, inquiètent les exploitants d’étangs. C’est le cas du cormoran. Au plus près de l’eau, les colverts, hérons cendrés, oies, tadornes de Belon et cygnes se disputent les espaces. Une grande partie de l’année, les chants d’oiseaux animent la Dombes et l’homme est spectateur. Armés de leurs jumelles, les observateurs passionnés s’attardent à l’étang Chapelier, au Grand Birieux ou à l’étang Brouille de Sandrans.

CHÂTEAUX & ÉTANGS : témoins de la grande Histoire !

Maison forte de Villon, tour du Plantay, châteaux de Bouligneux, du Montellier, de Varax ou d’Ambérieux en Dombes. Peu de régions françaises ont conservé un ensemble aussi évocateur de fortifications médiévales en briques rouges comme ces fières bâtisses dombistes, étonnante production de l’art militaire.

Châteaux & maisons fortes en Dombes

Ces maisons fortes ponctuent le paysage en participant à l’ambiance mystérieuse qui se dégage spontanément de la Dombes.

Leur point commun ?

Le carron savoyard, un matériau de base fabriqué dès le Moyen Âge. Cette brique épaisse en terre cuite moulée et cuite sur place dans un four, avait l’avantage d’être résistante tout en étant facile à mettre en oeuvre. La plupart des châteaux sont inscrits au titre des monuments historiques. Tous sont privés, certains se visitent en partie ou à l’occasion de journées spéciales comme les Journées du Patrimoine.

#JeSuis

En vacances... #JAimePlutot

Centre ville animée
Joli coin isolé
Charme & Standing
Rechaud & sac à dos
Couche tôt
Noctambule
Fin gourmet
Repas sur le pouce
Plein air
Vielles pierres
Sensations fortes
Bien-être & Cocooning

#MonBudget

Serré
Confortable
Illimité

#Quand

Aujourd'hui
Mercredi 13 novembre 2019
Ce week-end
Du Samedi 16 au Dimanche 17 novembre 2019
Cette semaine
Du Mercredi 13 au Dimanche 17 novembre 2019
Dans 6 mois
Mai 2020
J'ai des dates
Du au
Mon compte - Connexion
Pour retrouver vos favoris à chaque consultation du site, les imprimer sous forme de carnet de route ou recevoir des suggestions de visites qui correspondent à vos envies… créez votre compte !

#JeMeConnecte

Vous n'avez pas encore de compte ?

Je crée mon compte Mot de passe oublié ?

Saisissez votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.

#JeCréeUnCompte

Conformément à la loi ‘informatique et libertés” du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à : Aintourisme – CS 90078 – 34 rue du Général Delestraint – 01000 BOURG EN BRESSE